Habitués à parler seuls, les Sindumuja trouvent des Imbonerakure à Berlin et sortent de la salle

cwvf64iwqaazvgwLes participants Sindumuja au Forum Citoyen des Jeunes par le Centre de Dialogue Humanitaire (HD) à Berlin ont quitté la salle ce matin quand Willy Nyamitwe a pris la parole comme panéliste. Pourtant, tous les intervenants étaient connus depuis lundi soir. La raison: l’influence des aînés Mazina, Gakunzi et Nininahazwe.

Selon Amilcar Ryumeko, un des leaders Sindumuja présent à Berlin, le boycott de la rencontre vise à “protester contre la tenue d’un quelconque dialogue”. Joints sur WhatsApp, c’est pourtant “un signal d’intolérance politique” que dénonce les  Imbonerakure présents au forum dans la capitale allemande: “Nous avons accepté de venir écouter les Sindumuja, et répondre point par point à leurs accusations contre notre ligue s’il le faut. Pourtant, ce sont eux les premiers à quitter la salle quand une voix différente prend la parole. S’ils sont contre la présence de Nyamitwe ici, ils auraient dû rejeter tout le programme depuis lundi soir, et sortir de la salle quand il s’est exprimé hier matin…”

Pourtant, pour équilibrer le panel d’intervenants, les organisateurs du Forum avaient invité six panélistes de sensibilité idéologique différente: Jean-Marie Kavumbagu, Willy Nyamitwe, Latif Rukara, Doriane Munezero, Frère Emmanuel Ntakarutimana, Patrick Hajayandi, Nancy-Ninette Mutoni et Oscar Butare. Kavubamgu a décommandé sa présence à la dernière minute, et il a été remplacé par Lyse-Pascale Inamuco, très engagée dans la lutte contre Pierre Nkurunziza dans la diaspora canadienne et européenne.

Selon une source à Berlin, “l’atmosphère a sensiblement changé lors des discussions depuis hier soir, avec l’arrivée dans la ville de Pacifique Nininahazwe, David Gakunzi et Teddy Mazina venus pour une autre conférence“.

Du coup, les jeunes Sindumuja invités par HD se sont retrouvés sous pression de leurs aînés et maîtres idéologiques, qui craignent que les discussions entre jeunes de tous bords à Berlin n’affaiblissent l’intransigeance de l’opposition radicale contre Bujumbura.

Brisant la consigne de confidentialité convenue par tous au début de la rencontre à Berlin, les relais Twitter et Facebook des Sindumuja laissaient entendre dès hier qu’il y avait manipulation dans l’organisation du Forum.

Une occasion de dialogue franc manquée ? Selon nos sources à Berlin, le Forum Citoyen des Jeunes organisé par le Centre de Dialogue Humanitaire avait quelque chose d’exceptionnel, depuis les débuts de la crise de 2015.

C’était en effet la première fois depuis l’annonce de la candidature de Pierre Nkurunziza le 26 avril 2015 qu’Imbonerakure et Sindumuja se retrouvaient, informellement, pour discuter face à face sur les voies et moyens d’avancer, malgré la crise.

Même si le rendez-vous n’est pas un dialogue, cela en avait tout l’air: d’un côté, des voix Sindumuja connues comme Ketty Nivyabandi, Amilcar Ryumeko, Oscar Butare, Lyse-Pascale Inamuco, Latif Rukara,… de l’autre les voix Imbonerakure comme Nancy Ninette Mutoni, Evelyne Maniragaba, Doriane Munezero, Fridolin Nzambimana, Landry Sibomana, etc.

“En attendant que l’équipe Sindumuja revienne dans la salle, nous en profitons pour mieux faire connaissance entre Imbonerakure venus du Burundi et ceux de la diaspora”, indique-t-on à Berlin.

5 réflexions sur “Habitués à parler seuls, les Sindumuja trouvent des Imbonerakure à Berlin et sortent de la salle

  1. Je recommendrai à qui veut l’entendre que lorsqu’ un vrai dialogue sera envisagé, les vrais leaders de la jeunesse ne devraient pas se chercher parmi cette catégorie des imbonerakures (la plupart conseiller à la présidence) ou ces sindumuja qu’on voit là mais de trouver les jeunes intègres dans la diaspora ou les exilés (ceux qui en souffrent le plus dans les camps et pas les villas) et comme ca le franc parler pourra donner les fruits souhaités pour notre chère nation.

    J'aime

  2. Nous regrettons qu’un tel comportement d’immaturité soit manifesté.Nous avons une jeunesse chomeure,les prisons burundaises sont pleines des jeunes,quand il ya les crises ou les guerres se sont surtout les jeunes qui sont visés et en sont beaucoup victimes,donc il ne fallait pas rater cette opportunité.Nous regrettons même qu’une jeunesse soit disant intellectuelle, participante au forum reste esclave et manipulée de part leur appartenance politique,au lieu de montrer leur neutralité et leur comprehension aux defis auxquels fait fasse le pays.Et les Sindumuja et Les imbonerakure, nous remarquons un manquement sur les deux côtés

    J'aime

  3. C’est le type en lunette , 1er à gauche qui est à la base du scandale.qui discrédite les sindumuja, dont l’image était déjà écornée par le détournement des fonds de leurs sponsors trop crédules.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s