Journal d’un Patriote X: Lettre à mes compatriotes de la FDN … Haguruka !

2016 : JOURNAL D’UN PATRIOTE X 

cvsxsffxyaa6kn_LETTRE À MES COMPATRIOTES DE LA FORCE DE DÉFENSE NATIONALE 

HAGURUKA !

Murundi, Murundikazi,

Depuis le 26 avril 2015, le Burundi est noyé dans des larmes et du sang. Les méandres de cette rivière de douleur traversent également votre institution. Comme tant de burundais, je suis profondément inquiet de la situation qui prévaut au sein de la Force de Défense Nationale, F.D.N.

Depuis le 13 mai 2015, nous assistons avec tristesse à la déstabilisation de l’unité de votre institution, ce socle de la stabilité politique et nationale. De manière régulière, la grande famille de la Force de Défense Nationale s’érode, petit à petit, par l’emprisonnement, la disparition ou la mort d’un de ses membres. Et, cette souffrance ne semble être qu’à ses débuts et ne s’arrêtera que quand vous le déciderez vous-mêmes.

Depuis le 13 octobre 1961, nous ne cessons pas de contempler nos souffrances. Mais,

  • combien d’innocents devront encore mourir avant que vous ne décidiez de mettre fin à la folie de cette clique de personnes assoiffées de pouvoir et de sang ?
  • combien d’enfants devront encore mourir avant que vous ne réalisiez que le Burundi actuel est aux mains de criminels sans foi ni loi ?
  • combien de victimes devront encore mourir inutilement avant que vous ne trouviez le courage d’exercer votre devoir vers la nation?
  • combien de vos congénères, armée régulière ou forces libératrices, devront encore mourir sans raison ?

Dignes filles et dignes fils de la Nation,

D’une façon ou d’une autre, des images insoutenables parviennent à vous atteindre;  ces  hommes et femmes qui ont été ligotés, persécutés, violentés, mutilés, égorgés, poignardés ou fusillés sont nos sœurs et frères. Tous sont morts dans d’atroces souffrances, causées, dans la plupart des cas, par des hommes, des femmes portant un uniforme semblable au vôtre. 

Ainsi, certains esprits malicieux voudraient nous faire croire que le Burundi est en proie à des manipulations étrangères. Mais franchement, l’heure est venue de reconnaître que les enfants du Burundi ne sont pas en sécurité et sont en danger. Piégés et traqués par ceux-là même qui ont juré de les protéger. Personne n’a plus confiance en ce régime qui a usurpé la démocratie burundaise. N’est-il pas temps d’admettre que tout le monde est menacé de mort au Burundi ?

Rappelez-vous que dans cette folie personne n’est à l’abri et ne pensez pas « ça n’arrive qu’aux autres ». La terreur et le désarroi règnent.

Comme vous l’aviez juré, est-il possible de vous rappeler que vous êtes au service du peuple burundais ? Faut-il vous rappeler que vous devez demeurer un instrument de protection rassurant pour tout le peuple burundais ? La situation actuelle est intenable, dangereuse et explosive.

Vous devez, de par cet uniforme symbole d’Ubutwari que vous portez, réagir en conformité avec l’urgence de la situation actuelle. Car, nous avançons doucement mais surement vers la  mise à mort des institutions et la « Somalisation » du Burundi. Et, je ne peux m’imaginer que vous preniez part à ce processus. C’est un phénomène que je considère comme catastrophique. Le Burundi mérite mieux.

HAGURUKA !

Post-Scriptum :

Chère/ cher compatriote,

Permettez-nous de vous rappeler certains articles de :

« La LOI N° 1/019 DU 31 DECEMBRE 2004 PORTANT CREATION, ORGANISATION, MISSIONS, COMPOSITION ET FONCTIONNEMENT DE LA FORCE DE DEFENSE NATIONALE :

 CHAPITRE I : DES DISPOSITIONS GENERALES.

  • Article 3 : La Force de Défense Nationale est au service du peuple burundais. Elle doit être un instrument de protection rassurant tout le peuple burundais.

Section I. : Des missions.

  • Article 23 : La Force de Défense Nationale assure la défense de l’intégrité du territoire national, de l’indépendance et de la souveraineté du pays.

Elle combat toute agression armée contre les institutions de la République et assure la défense et la protection des intérêts stratégiques et vitaux du pays.

Section II : Du Code de conduite.

  • Article 58 : La Force de Défense Nationale est organisée de manière à garantir l’unité en son sein, la neutralité politique des membres ainsi que l’impartialité dans l’accomplissement de ses missions. Les membres de la Force de Défense Nationale ne peuvent pas adhérer à un parti politique ou à une association à caractère politique et ne participent pas aux activités politiques non autorisées ou aux manifestations à caractère politique. Ils s’interdisent de porter préjudice aux intérêts d’un parti politique légalement constitué, de manifester leurs préférences politiques et d’avantager de manière partisane les intérêts d’un parti politique. »

Une réflexion sur “Journal d’un Patriote X: Lettre à mes compatriotes de la FDN … Haguruka !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s