Des policiers et militaires arrêtés

4635677_6_5da4_des-soldats-pendant-les-manifestations-a_a684c6ebc9a9786b65ead55fe99409b1Dix-huit militaires et policiers burundais ont comparu ce jeudi devant la chambre de conseil du tribunal de grande instance de Bujumbura, la capitale burundaise.

Ils ont été arrêtés durant ces dernières semaines et sont poursuivis pour trois chefs d’accusation : la participation à des bandes armées, détention illégale d’armes et atteinte à la sûreté de l’Etat.

Les juges du tribunal de grande instance de Bujumbura se sont déplacés jusqu’à Ngozi, au nord du pays, où sont détenus les 18 policiers et sous-officiers de l’armée.

Ils devaient statuer sur la poursuite ou non de leur détention.

La séance de ce jeudi a été renvoyée à mercredi prochain parce que les avocats des détenus n’avaient pas encore pris connaissance du dossier de leurs clients.

Depuis le 14 septembre dernier, huit policiers et 15 militaires ont été arrêtés, ce qui fait un total de 23 militaires et policiers burundais arrêtés à Bujumbura.

Selon la police, cinq d’entre eux sont encore détenus par le Service national des renseignements.

30 septembre 2016, http://www.bbc.com/afrique

Une réflexion sur “Des policiers et militaires arrêtés

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s