Le Président Nkurunziza qualifie de rumeurs les raisons de l’exil des Burundais

29547821505_9d8df73b11_kLe Président Pierre Nkurunziza a qualifié de rumeurs les raisons qui ont poussé les milliers de Burundais à se réfugier depuis 2015. Il l’a déclaré samedi dans sa commune natale de Mwumba, appelant plutôt les réfugiés à rentrer au pays.

Les burundais qui sont partis en exil ont fui des rumeurs, a déclaré le Président Pierre Nkurunziza à Mwumba dans la Province de Ngozi, ce samedi 17 septembre.

Le Président Nkurunziza affirme que tout va bien et qu’aucun plan visant à tuer des citoyens Burundais n’existe. « Il n’y a pas de burundais qui ont fui parce que le pouvoir ou le parti au pouvoir étaient en train de les tuer. Ils ont fui des rumeurs » a-t-il déclaré dans sa commune natale.

Le Président appelle ainsi les réfugiés de rentrer au pays, arguant que la paix et la sécurité sont totales. « Ils ne vont jamais trouver un beau pays comme leur pays natal. Pour cette raison, il faut qu’ils rentrent. Au Burundi, nous sommes dans la paix et la sécurité, nous sommes dans la phase de recherche de la vérité et de la réconciliation, pour que chaque burundais rentre dans son pays natal », a ajouté le Chef de l’Etat.

Le Président burundais s’est également attaqué à la communauté internationale et à ceux qui font des rapports sur la crise qui secoue le Burundi. Selon lui, ce sont ceux-là qui cherchent à diviser les Burundais. « Nous sommes déjà unis, pourquoi veulent-ils nous amener la guerre? Partout au monde, on chante génocide au Burundi, si c’est un commerce, pourquoi ne pas le faire chez eux ? » a martelé le Président Nkurunziza qui s’adressait aux militants de son parti CNDD-FDD.

Tous les burundais sont appelés à rester vigilants, a-t-il ajouté, et « dire aux étrangers d’arrêter ces enseignements et rapports mensongers ». Pour Pierre Nkurunziza, les problèmes du passé ont été causés par les Burundais qui ont « dérapé » et certains étrangers. « C’est le moment de les résoudre » conclut le Président.

Le Président burundais s’adressait à ses militants à l’occasion de la célébration de la 1ère année du CNDD-FDD au pouvoir après les élections générales de 2015.

Le HCR estime à plus de 300.000 le nombre de Burundais réfugiés dans la sous-région.

lundi, 19 septembre 2016 07:10, http://www.rpa.bi

3 réflexions sur “Le Président Nkurunziza qualifie de rumeurs les raisons de l’exil des Burundais

  1. On a jamais vu un regime qui fonde sa politique sur un mensonge institutionel.
    Je ne savais que l’expertise des « born again » etait de mentir,tuer des innocents,vider les caisses de l’etat,affamer les paysans et vouloir remplir son pays de cadavres. Tout le monde voit ce qui se passe sauf le regime instaure par nkurumbi.
    Un jour azobiruka!!!!!!

    J'aime

    1. Le Président doit sécuriser la population, c’est son devoir, Nkurunziza se dit Chrétien, alors sa foi en Dieu c’est quoi pour lui? Le président doit éduquer ses Imbonerahamwe bakareka kwica abantu Nkuru, ushaka gutwara igihugu cuzuye imivyimba? Ntasoni mufise, niba harabaye abategetsi bakoze amakosa none wewe ubarushiki ko witwaje Ijambo ry’Imana?? Soit miséricordieux , Dieu nous ordonne d’avoir la Miséricorde envers et entre nous. Kuberiki Umata kubutegetsi? Umunoho w’ifaranga muzowuruka amoya. Hahunga abantu batobato barazerera namwe mufunereje ibikenye vy’inyama n’inzoga. Inda ndende ihumira nyeneyo. Abapfa barikinze ariko mweho muturubika abakene amaherezo nukuja mumahonero ya Sekibi

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s