Kagame prend à partie à mots feutrés les dirigeants burundais

3828-dba1eCe dimanche 11 septembre 2016, le Président rwandais Paul Kagame conduit une cérémonie de clôture d’un camp de solidarité organisé pour 2500 jeunes étudiants des universités privées et publique du pays.

Il prononce un discours va-t-en-guerre à dose modulée contre les dirigeants burundais qui ont proféré des accusations faites avec une déconcertante légéreté contre le Rwanda et les autres pays de la Communauté internationale selon lesquelles le Rwanda, entre autre, serait un centre d’entraînement d’opposants burundais qui veulent envahir le Burundi.

Beaucoup de termes désobligeants des autorités burundaises qui, en relais, ont provoqué l’îre des badauds et autres attroupements qui à Bujumbura la Capitale devant l’Ambassade du Rwanda ou à Cibitoke (province frontalière avec le Rwanda au Nord Ouest, ces derniers criaient « Kagame, nous l’écraserons ».

Kagame a lui aussi choisi une jeunesse, mais celle-ci est disciplinée, pour transmettre une message fort aux autorités burundaises. Les faits qu’il ose évoquer datent de février à juillet 2016. Jusque là, aucune déclaration officielle n’était sortie de la bouche du Président.

« J’écoute la radio, je lis des journaux et vois à la télé des situations bizarres de burundais qui lancent des propos désobligeants ou carrément insultants contre nous. Moi, tu as beau faire tes insultes ne me touchent en aucune façon. Par contre je te laisse faire et je vaques séreinement à mes occupations d’homme d’Etat. Mais si tu veux me poursuivre jusque chez moi, je n’irai pas par quatre chemins. Ont-ils dit qu’ils vont nous écraser ? Soit ! Mais ils savent qu’il y a une limite à ne pas dépasser »,

a dit Paul Kagame à de jeunes universitaires qu’il encourageait à continuer leurs filières académiques tout en faisat preuve d’initiative personnelle dans la création de leurs businesses très compétitifs sur le marché économique.

Revenant aux milliers d’étudiants rassemblés dans une petit stade Amahoro archicomble, il les a rappelés à la dignité et au respect des valeurs d’honnête homme tout en « visant le développement des citoyens ».

le 12-09-2016 – à 12:48′ par Jovin Ndayishimiye, http://fr.igihe.com

5 réflexions sur “Kagame prend à partie à mots feutrés les dirigeants burundais

  1. « J’écoute la radio, je lis des journaux et vois à la télé des situations bizarres de burundais qui lancent des propos désobligeants ou carrément insultants contre nous. Moi, tu as beau faire tes insultes ne me touchent en aucune façon. Par contre je te laisse faire et je vaques séreinement à mes occupations d’homme d’Etat. Mais si tu veux me poursuivre jusque chez moi, je n’irai pas par quatre chemins. Ont-ils dit qu’ils vont nous écraser ? Soit ! Mais ils savent qu’il y a une limite à ne pas dépasser ». Ont-ils dit qu’ils vont nous écraser ? Soit ! Mais ils savent qu’il y a une limite à ne pas dépasser ». Ok , Nkurunziza dit qu’il est fort , qu’il va écraser le Rwanda et son Président, je lui dit attention donc avec cette mission impossible.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s