Les Chefs d’Etats de l’EAC adoptent l’agenda de sortie de crise proposée par Mkapa

14238185_631197267063266_8237285856987374498_nLe sommet des Chefs d’Etats de la Communauté Est Africaine s’est tenu ce jeudi 8 septembre à Dar-es-salaam. Les crises au Burundi et au Soudan du Sud figuraient sur l’agenda. Cependant, le Président burundais ne s’est pas déplacé pour cette importante rencontre de la région qui a décidé d’endosser l’agenda proposé par le facilitateur Benjamin Mkapa dans la crise burundaise.

Le Président burundais avait désigné le Ministre des relations extérieures Alain Aimé Nyamitwe pour le représenter dans le sommet extraordinaire des Chefs d’Etats ce jeudi 8 septembre.

Au cours du sommet, le médiateur Benjamin William Mkapa a présenté son rapport sur la crise burundaise. Rien n’a encore filtré sur ce rapport, mais les Chefs d’Etats ont décidé d’endosser la feuille de route proposée par l’ancien Président Tanzanien et donné tout leur soutien aux actions visant la reprise du dialogue inter-burundais sous la facilitation de Mkapa.

Sur le point de l’accord de partenariat économique EAC-UE, la Communauté Est Africaine a demandé un délai supplémentaire de trois mois pour se décider, comme l’a indiqué un communiqué du Secrétariat Général à l’issue du Sommet. Au départ, la date limite de ratification de l’accord était le 1er octobre.

Cet accord a pourtant déjà été signé par le Kenya et le Rwanda. L’Ouganda avait promis de le ratifier. La Tanzanie hésite encore, expliquant que le partenariat peut occasionner le recul de l’économie du pays. Le Burundi, lui, a refusé de signer tant que l’Union Européenne n’aura pas levée les sanctions économiques prises à l’encontre de Bujumbura.

A part le report de ratification de l’accord de partenariat UE-EAC, le sommet de Dar-es-Salaam a élu un nouveau Secrétaire Général adjoint chargé de l’économie et l’administration. Le Rwandais Christophe Bazivamwo, député de l’EALA depuis 2012, occupera désormais ce poste faisant partie de quatre suppléants de Libérat Mpfumukeko.

Les Chefs d’Etats qui ont participé au sommet sont : le Tanzanien John Pombe Magufuli, le Rwandais Paul Kagame et l’Ougandais Yoweri Kaguta Museveni. Le Kenya a envoyé le Vice-président William Ruto. Pour le Burundi, le Ministre des relations extérieures Alain Aimé Nyamitwe était accompagné d’Aimée Laurentine Kanyana qui est Ministre de la justice, Léontine Nzeyimana la Ministre chargée des affaires de l’EAC et Willy Nyamitwe, le conseiller en communication à la Présidence de la République ainsi que deux autres conseillers.

Au moment où ces représentants du pouvoir partageaient leurs photos de Dar-es-Salaam sur Twitter, d’autres images de la garde présidentielle de Pierre Nkurunziza à Muyinga au nord du pays circulaient également sur les réseaux sociaux. Le Président Nkurunziza était occupé dans l’inauguration d’un hôtel privé situé à la frontière Burundo-Tanzanienne de Kobero.

Depuis le coup d’Etat manqué du 13 mai 2015, déclaré alors qu’il était à Dar-es-Salaam pour un autre Sommet de l’EAC, le Président Pierre Nkurunziza n’a plus quitté le territoire pour répondre personnellement aux invitations à l’extérieur du pays. Il quitte par ailleurs rarement l’intérieur du pays, les Conseils des ministres ainsi que d’autres réunions importantes se tiennent à Gitega ou à Ngozi.

vendredi, 09 septembre 2016 10:46, http://www.rpa.bi

Une réflexion sur “Les Chefs d’Etats de l’EAC adoptent l’agenda de sortie de crise proposée par Mkapa

  1. Oh là là, malheur à celui qui croit que la solution viendra de dehors. Ce vampire Nkurumbi s’en moque là où il se terre et continue sa sale besogne de zigouiller les pauvres burundais abandonnés à leur propre sort.
    Ce vampire Nkurumbi danse et marche sur les cadavres des burundais au moment où les Présidents de la sous région essayent de trouver une solution diplomatique. Au moment où certains burundais dupes croient en la solution diplomatique.
    Anyway, Kinda wirorera bikinda Nkurumbi sha, la « sakayonsa » de Mobutu ne lui a pas empêchée de finir comme un vulgaire assassin comme toi et de laisser derrière lui, même sa famille n’en a pas profité. Au moins lui n’était pas aussi vampire que toi. Bientôt, très bientôt, ton sort servira de leçon à plusierus de ce monde complice car li ne sera pas non plus épargné. Les burundais ne sont pas capables de t’ arrêter pour le moment mais avec la main invisible et un peu de patience tout finira par rentrer dans l’ordre et tu auras le chatiment que tu mérites. Rira bien qui rira le dernier. Ntavumbinera

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s