Proposition de mise en place d’un gouvernement d’union national (clarification de RADJABU Hussein)

République du Burundi
Parti CNDD-FDD
Épris du Respect de la Loi .

COMMUNIQUE DE PRESSE N°08/2016 DU 07 /9/2016  CLARIFIANT LA PRISE DE POSITION DU CNDD-FDD EPRIS DU RESPECT DE LA LOI AU SUJET DE TOUTE PROPOSITION DE MISE EN PLACE D’UN GOUVERNEMENT DITE D’UNION NATIONAL AU BURUNDI.

radjabu-addisLe  Parti  CNDD-FDD  Epris  du  Respect  de  la  Loi    vient  d’apprendre  que  la Communauté  Est-Africaine  (CEA)  organise  du  8  au  9  septembre  2016  à  Dar-esSalaam  le  17ème  Sommet  Extraordinaire  des  Chefs  d’Etat  de  ladite  Organisation  au cours  duquel  la  crise  politico-sécuritaire  qui  secoue  actuellement  le  Burundi  sera examinée.

Le  Parti  CNDD-FDD  Epris  du  Respect  de  la  Loi  tient  à  remercier  vivement  leurs Excellences  les  Chefs  d’Etat  de  la  sous-région  pour  les  efforts  louables  qu’ils  ne cessent  de  consentir  afin  de  mettre  fin  à  cette  tragédie  et  de  créer  en  même  temps les  conditions  nécessaires  pour  rétablir  la  paix  et  la  sécurité  qui  constituent  la  raison d’être de toutes les forces déterminées à bâtir une paix durable pour le Burundi.

Néanmoins,  point  n’est  besoin  de  rappeler  que  M.  Pierre  NKURUNZIZA  est  et  reste l’auteur  principal  des  assassinats  sauvages,  des  enlèvements,  des  tortures,  des emprisonnements  et  des  exécutions  extrajudiciaires  ainsi  que  d’autres  crimes crapuleux  que  certains  éléments  des  forces  de  sécurité,  des  agents  du  Service National  de  Renseignement  ainsi  que  des  milices  IMBONERAKURE  et INTERAHAMWE  ne  cessent  de  perpétrer  au  quotidien.  Bien  plus,  la  réconciliation nationale  est  sérieusement  menacée  par  une  campagne  d’enseignement  de  la  haine ethnique.  D’autre  part,  les  désertions  d’officiers  qui  partent  accompagnés  de  soldats avec  armes  présagent  que  la  guerre  aura  bel  et  bien  lieu  si  des  dispositions  utiles ne sont pas prises rapidement pour prévenir cette catastrophe.

Face  à  la  gravité  de  cette  crise  multidimensionnelle  imposée  par  M.  Pierre NKURUNZIZA  pour  s’éterniser  à  la  tête  du  pays,  des  Sommets  se  sont  succédés pour  appeler  au  dialogue  inclusif  et  au  même  moment,  des  résolutions  ont  été  prises par  la  Communauté  régionale  et  internationale  et  des  sanctions  ciblées  ont  été proposées  par  des  partenaires  du  Burundi.  Mais  curieusement,  le  Pouvoir  de  facto de NKURUNZIZA leur a opposé une hostilité acharnée. Tout  en  reconnaissant  la  nécessité  de  privilégier  les  solutions  pertinentes  à  cette crise,  le  Parti  CNDD-FDD  Epris  du  Respect  de  la  Loi  s’inscrit  en  faux  contre  toute initiative  visant  à  mettre  en  place  un  gouvernement  d’union  nationale  sous  la direction  de  M.  Pierre  NKURUNZIZA  ou  avec  la  participation  de  ce  dernier  ou  de toute  autre  personne  impliquée  à  quelque  degré  à  ces  massacres  odieux  et/ou  aux violations des droits humains et des libertés publiques.

Parti CNDD-FDD Epris du Respect de la Loi réitère sa disponibilité et son engagement à œuvrer inlassablement pour le retour sans délai à la paix, à la sécurité et à la stabilité au Burundi.

Fait à Bujumbura  le 07/9/2016

Le Président du Parti CNDD-FDD Epris du Respect de la Loi

Hon. Hussein Radjabu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s